Vichy Communauté : un projet incomplet

[Intervention de François Skvor – Conseil communautaire du 28 septembre 2017]

Monsieur le président, mes cher-es collègues,

Cela vient d’être dit, nous sommes sur une adaptation de notre projet d’agglomération. Sur le fond, il n’est donc pas nécessaire de refaire le débat que nous avons déjà eu en juin 2015.

A l’époque, j’avais souligné les aspects intéressants de ce document notamment du fait qu’il était traversé par un axe santé, nature, biodiversité, agriculture.

J’avais également regretté de ne pas voir cet axe-là équilibré par son pendant en matière de climat, d’énergie et donc d’économie.

Lire la suite Vichy Communauté : un projet incomplet

Publicités

Abattoir : faire le pari de l’avenir et du service public

[Lettre ouverte – Vichy, le 12 juillet 2017]

Objet : Cession de l’abattoir communautaire

Monsieur le Président,

Vous avez lors d’un récent conseil communautaire confirmé le fait que Vichy Communauté s’orientait vers une privatisation de son abattoir public sur la zone de Vichy Rhue.

Nous ne contestons pas les réalités réglementaires et économiques induisant une série d’investissements lourds dont l’amortissement, reporté sur la redevance, pourrait à terme fragiliser l’implantation du délégataire et par là, la pérennité du pôle viande dans notre agglomération. C’est une situation dont nous devons absolument nous garder.

Nous formulons cependant deux remarques.

L’argument selon lequel nous n’aurions pas d’autre choix que celui de la cession totale au privé nous semble fragile. Certes l’investissement est lourd, mais pas plus que d’autres devant lesquels nous ne reculons pas. Il s’agit moins d’une impossibilité budgétaire que d’un choix politique. Lire la suite Abattoir : faire le pari de l’avenir et du service public

Tourisme et culture, l’asphyxie du statu quo

Les beaux jours sont là, Vichy communique et Vichy s’admire. Mais sorti de ce petit jeu narcissique, le néant guette : toujours pas de politique culturelle et encore moins de politique touristique.

A cela deux raisons complémentaires :

La première est la délégation de ces non-politiques à un organisme unique et tentaculaire auquel la Ville verse une faramineuse subvention annuelle – plus de 4 millions d’euros – sans avoir en la matière aucun pouvoir sérieux ni de décision, ni de contrôle. A quand un authentique débat démocratique sur des schémas culturel et touristique à Vichy et son agglomération ?

La seconde raison de cette inertie est historique : longtemps centrée sur ses seules richesses thermales, Vichy se découvre aujourd’hui au coeur d’un territoire à la fois urbain et rural, aquatique et montagnard dont elle concentre toutes les facettes.

Vichy ne se développera désormais qu’au travers de ce territoire qu’elle ne peut plus se permettre d’ignorer. Et cela est notamment vrai en matière culturelle et touristique. Immobilisme ou attentisme, le résultat est le même : nous manquons le train attendu du développement territorial.

– Marie-Martine Michaudel, Isabelle Réchard, Marianne Malarmey

Christophe Pommeray, François Skvor

Tourisme : déroutante saison 2016

[Intervention de Marie-Martine Michaudel – Conseil municipal du 23 juin 2017]

Monsieur le maire, cher-es collègues,

L’office de tourisme et de thermalisme présente sur l’année 2016 un bilan pour le moins mitigé et un chiffre d’affaire plutôt en baisse en tout cas sur des postes importants.

Ce sont – 17 % de chiffre d’affaire pour le Palais des Congrès, moins 20 % pour le Centre Omnisports ; des résultats catastrophiques au second semestre pour le tourisme d’affaire, congrès, séminaires avec une baisse de 60 % enregistrée sur cette période et une perte sèche de 384 000 euros.

Alors, on nous explique que le contexte national voire international est défavorable, que la croissance n’a pas été au rendez-vous, que les attentats ont pu freiner l’activité, que les entreprises sont frileuses, sans doute. Cependant nous pouvons penser que quelque chose cloche dans l’organisation et le fonctionnement de l’OTT.

Lire la suite Tourisme : déroutante saison 2016

Eau potable : anticiper le retour en régie

[Intervention de Christophe Pommeray, Conseil municipal du 23 juin 2017]

Les années se suivent et se ressemblent en ce qui concerne ce rapport local. Une seule inquiétude demeure — je sais qu’elle est celle des services et du concessionnaire — c’est la perte en ligne sur le réseau qui revient à des taux importants : nous perdons aujourd’hui 1000m3 d’eau par jour dans ce réseau c’est-à-dire, par jour, la consommation annuelle de 10 familles.

Après les écoutes pour rechercher les fuites, le concessionnaire prône, sans doute à juste titre, l’installation de débimètres par secteur ce qui pourrait permettre d’isoler ces pertes en ligne.

Plus généralement, nous allons vivre, dans ce secteur, une petite révolution. Rappelons que la loi Notre du 7 août 2015 impose le transfert obligatoire de ces compétences des communes vers les EPCI avec d’ailleurs maintenant des menaces de sanction. Il y a dans la loi et dans les textes qui ont suivi une sorte de sifflet : la compétence eau « demeure facultative jusqu’au 1er janvier 2018 », puis optionnelle entre 2018 et 2020 avant de devenir obligatoire.

Lire la suite Eau potable : anticiper le retour en régie

Pour une authentique politique touristique

[Intervention de François Skvor – Conseil municipal du 23 juin 2017]

Monsieur le maire, mes cher-es collègues,

Rendons d’abord à César ce qui appartient à César en notant que depuis 2 ans, l’amélioration sensible de la qualité de ce rapport d’activités nous facilite la tâche ; nous y voyons un tout petit peu plus clair, et sur les activités et sur l’évolution de la conjoncture de notre Office de Tourisme.

Les chiffres que vient de citer ma collègue ne sont bien évidemment que des données annuelles et conjoncturelles, nous en avons conscience. Cela étant, le texte du Rapport comme le choix des mots laissent entendre que nous faisons peut-être face à une situation structurelle. L’impact des attentats lui-même n’est pas invoqué comme raison forte de cette chute.

En 2015, on expliquait les bons résultats par le positionnement de Vichy sur des prestations intermédiaires et de proximité que des entreprises moyennes pouvaient se permettre. En 2016, on pose la question de la capacité vichyssoise face à la concurrence des grandes métropoles, voire même face à celle d’autres villes moyennes.

Lire la suite Pour une authentique politique touristique

Commerces : de l’urgence d’une politique

[Intervention de Christophe Pommeray, Conseil municipal du 23 juin 2017]

Monsieur le Maire, Mes chers collègues,

Je souhaite évoquer la subvention à l’Association pour la Promotion Commerciale et Touristique du Centre-Ville de Vichy. Lors de la dernière vague de subventions, le 16 décembre dernier, nous avons été plus loin qu’à l’habitude en s’abstenant puisque les documents prévus à l’article 6 de la convention et notamment «  le rapport de ses activités pour l’année écoulée » n’étaient pas adressés au conseil municipal. J’ai relu le compte-rendu du 16 décembre ; la réponse de la majorité sur ce point est on ne peut plus floue puisqu’on nous y dit trois choses :

Lire la suite Commerces : de l’urgence d’une politique