Donner de l’ambition à la politique sociale

[Intervention de François Skvor – Conseil municipal du 25 septembre 2015]

Monsieur le maire, mes chers collègues,

Étant donnée la vague d’enthousiasme suscitée hier en conseil communautaire par mon intervention sur ce sujet, je me propose de la reprendre in extenso…

Plus sérieusement, je me contenterai de deux remarques transversales.

1- Grâce à ce débat, nous avons enfin eu accès à des documents que nous vous demandions depuis quelque temps (le rapport d’activités du CCAS, des évaluations statistiques précieuses, une synthèse de l’Analyse des Besoins Sociaux…)

2- Sur le fond, au-delà de l’obligation formelle de ce Contrat de Ville, nous nous posons la question de l’efficacité de cette politique de réduction des inégalités. Politique qui nous apparaît incontournable aujourd’hui, d’autant que nous sommes entrés dans une période longue de croissance faible ou très faible qui tend à les creuser ou les rendre plus vives.

Lire la suite Donner de l’ambition à la politique sociale

Publicités

Plan Local d’Urbanisme : trouver des solutions nouvelles

[Intervention de François Skvor – Conseil municipal du 25 septembre 2015]

Monsieur le maire, mes chers collègues,

Pour contribuer à ce débat complexe, nous voudrions faire deux types de remarques : une remarque de forme, une autre de fond.

1– Pour ce qui est de la forme, tout d’abord, on peut regretter que ce débat soit un peu précipité. Nous avons eu droit à une présentation rapide au cours d’une commission fleuve ; présentation dont nous attendons toujours le document qui nous aurait aidé à entrer dans ce débat.

Nous nous sommes donc contentés de cette synthèse très sommaire et un peu brouillonne pour nous livrer à une sorte de synthèse de débat ou débat de synthèse, je ne sais pas trop.

C’est un peu dommage sur un sujet aussi déterminant que l’urbanisme.

2- Sur le fond ensuite, le débat est aussi passionnant que complexe.

On comprend que la question centrale à laquelle Vichy doit répondre est la double question de la démographie et de l’attractivité, notamment pour des familles qui ne s’y installent pas aujourd’hui.

Lire la suite Plan Local d’Urbanisme : trouver des solutions nouvelles

Abattoir de Vichy Rhue : une exception publique à préserver

[Intervention de François Skvor – Conseil communautaire du 24 septembre 2015]
Monsieur le président, mes chers collègues,

Je voudrais profiter de cette délibération pour avancer quelques remarques sur ce sujet.
Il faut se réjouir de la reconduction de cette délégation de service public ; de la consolidation progressive de l'activité du délégataire. Comme de la bonne santé de ce petit abattoir géré en Délégation de Service Public.

C'est précisément sur cette notion de service public que je voudrais m'attarder un peu.
En effet, si cela pouvait paraître une évidence à l'époque à laquelle il a été créé, il répondait à une vraie demande locale de petits producteurs destinant leur production aux commerçants et marchés locaux, et il paraissait évident que la puissance publique soit organisatrice de l'activité de production de viande, ne serait-ce que pour des raisons sanitaires.

Lire la suite Abattoir de Vichy Rhue : une exception publique à préserver

Mission locale : les conséquences attendues d’une décision irresponsable

« La Montagne de ce matin se fait l’écho des difficultés financières rencontrées par la Mission locale et de la réduction de services aux jeunes qui en découle. Cette situation est le résultat d’un choix politique de l’actuelle majorité de VVA : seule collectivité à ne pas maintenir à l’identique son financement.

Cette situation était attendue : elle a été longuement évoquée par l’opposition dans le conseil communautaire du 26 février dernier. Le choix de réduire de près de 30% la dotation directe à la structure, le choix de lier une autre partie de la subvention à un processus bureaucratique jusque-là inédit ne pouvait déboucher que sur une réduction des services offerts à nos jeunes. On voit aujourd’hui quelle était la valeur des dénégations de la majorité qui nous annonçait une situation inchangée !

Nous avons 64.981 demandeurs d’emploi en Auvergne. L’Allier a connu une hausse de 1,7% au mois de juin dernier. Face à cette situation, les actions de la Mission locale auprès des jeunes les plus en difficulté – près de 3 000 sur le bassin vichyssois — sont indispensables. C’est ce que déclarait, en février dernier, Jean-Luc Martin, directeur de Pôle emploi de Cusset : « les dispositifs mis en place pour [les jeunes] en 2014, en collaboration avec la Mission locale, ont payé. » Dans ce contexte, décréter une baisse brutale des dotations est une décision dont l’irresponsabilité est confirmée aujourd’hui d’autant que 90% des jeunes accueillis par la Mission locale sont issus de VVA.

Nous présenterons, au prochain Conseil communautaire, un projet de décision modificative budgétaire pour rétablir ces financements qui sont utiles à l’insertion des jeunes et à leur entrée sur le marché du travail.»

– Les conseillers communautaires Jean-Michel GUERRE, Christophe POMMERAY, Pascale SEMET et François SKVOR pour le groupe des élus de progrès au conseil communautaire de VVA.

Plan éducatif : peut mieux faire

[Intervention de Marie-Martine Michaudel – Conseil municipal du 2 juillet 2015]

Monsieur le maire, mes chers collègues,

La réforme des rythmes scolaires poursuit, à mon sens, une double ambition :

La première consiste à alléger le temps scolaire en le répartissant sur 5 jours, ce qui devait permettre aux enfants une meilleure assimilation des connaissances en évitant une fatigue excessive et en concentrant les apprentissages fondamentaux plutôt le matin.

En ce sens, la répartition des horaires qui est proposée dans le PEDT (Plan Éducatif de Territoire) de Vichy correspond à cet objectif.

Le deuxième objectif de cette réforme consiste à tenter de réduire les inégalités socio-culturelles en permettant aux enfants de trouver à travers les activités périscolaires ce qui peut leur manquer dans leur milieu familial :

-l’ouverture au monde et à la culture

-la découverte du monde des arts , peinture, sculpture, cinéma, musique, théâtre etc..

-l’ initiation aux langues vivantes.

-la préservation de l’environnement

– l’apprentissage de la citoyenneté et de l’ouverture aux autres

-le développement des activités sportives.

Nous saluons le travail accompli et les efforts faits par les élus et les services de la mairie pour mettre en place une réforme délicate. Cependant, nous espérons que ce projet éducatif se développera en affichant plus d’ambition, plus de concertation, plus de cohérence.

La situation de notre ville est particulière, la ville de Vichy scolarise en primaire : 1969 élèves dont 649 fréquentent l’école privée.

Il ne s’agit surtout pas de ranimer la guerre scolaire mais il faut savoir que les écoles privées ne sont pas tenues d’appliquer la réforme des rythmes scolaires et donc ne l’appliquent pas.

Cette réforme, comme d’autres avant celle-ci, a pu effrayer des parents qui ont pu choisir l’école où elle ne s’applique pas.

L’enjeu est donc d’importance à plus d’un titre.

Une opportunité se dessine avec l’articulation indispensable entre les activités périscolaires et les projets d’écoles qui démarrent à la rentrée prochaine pour la maternelle, à la rentrée suivante pour l’élémentaire et nous appelons de nos vœux la mise en place d’un Plan Éducatif Local concerté, ambitieux, cohérent.

Pour le moment, nous nous abstiendrons.

Je vous remercie.

Rénovation de l’école Sévigné-Lafaye : interrogations

[Intervention de Marianne Malarmey – Conseil municipal du 2 juillet 2015]

Monsieur le maire, mes chers collègues,

Nous nous sommes déjà réjouis en séance précédente du lancement des travaux de l’école Sévigné-Lafaye dont la rénovation était en question depuis plusieurs années.

 Néanmoins, nous aimerions avoir davantage de précisions quant au calendrier de ces travaux. La délibération que vous nous soumettez ce soir laisse entendre que le choix du maître d’ouvrage n’interviendra que dans plusieurs semaines. Confirmation que nous avons reçue lundi soir en commissions réunies. Nous constituons ce soir le jury qui se prononcera vraisemblablement fin septembre pour le choix du maître d’ouvrage. Ce sera alors le top départ du projet, mais les premiers travaux, quand auront-il lieu ?

 L’importance de ce chantier semble avoir nécessité la fermeture de l’école maternelle de l’ensemble scolaire Sévigné-Lafaye.

Les familles ont donc été invitées à inscrire leurs enfants dans les autres écoles de Vichy. Cela représente un inconfort pour certaines familles, en terme de proximité, d’organisation … N’y avait-il pas moyen de programmer les travaux différemment afin d’éviter une fermeture ?

 Certaines familles ont même choisi d’inscrire leurs enfants à l’école privée. Ils sont nombreux. Nous craignons que ces effectifs ne reviennent pas vers Sévigné Lafaye après ces travaux.  Cette fuite aurait peut-être pu être évitée ?

 Merci de votre éclairage sur ce sujet.

Conseil municipal du 2 juillet 2015

Lors du dernier conseil municipal, le 2 juillet dernier, dans la chaleur ambiante, les positions ont convergé sur l’avenir de l’école de musique de Vichy. Nous avons estimé que le projet qui nous était proposé devait nous donner l’occasion d’ouvrir un vaste débat sur les ambitions culturelles de la Ville. Compte-rendu.

CM 2 juillet