Archives pour la catégorie François Skvor

Vichy : nouveau maire pour nouveau projet

[Intervention de François Skvor – Conseil municipal du 6 octobre 2017]

Monsieur le président, mes cher-es collègues, mesdames et messieurs,

Je voudrais au nom du groupe Vichy Ensemble, présenter la candidature de Christophe Pommeray au poste de 1er magistrat de notre ville.

Je voudrais également en quelques mots, et avec l'art de la concision qui me caractérise, éclairer les raisons de cette candidature.

Notre ville connaît en effet une période de basculement historique fort.

Le 6 août 1967, Pierre Coulon disparaissait brusquement. Exactement 50 ans et deux mois plus tard, notre conseil s'apprête à élire un nouveau maire. C'est un cycle qui s'achève, comme bien d'autres auparavant dans l'histoire de notre ville.

Lire la suite Vichy : nouveau maire pour nouveau projet

Publicités

Un air chargé en particules

[Intervention de François Skvor – Conseil municipal du 29 septembre 2017]

Monsieur le maire, mes cher-es collègues,

A titre d'information, il faut rappeler que l'installation de cette station fixe a été précédée d'un an de mesures à partir de stations mobiles sur nombre de points dans notre agglomération et ce, afin de construire une modélisation mathématique de la qualité de l'air sur ce territoire. Aujourd'hui à partir des mesures effectuées sur une station, nous serons en mesure d'avoir une cartographie de cette qualité sur différentes zones de notre agglomération.

Sur le fond, maintenant, je dirai que malgré le scepticisme et parfois les ricanements qu'a pu susciter notre adhésion à ATMO Auvergne, on s'aperçoit aujourd'hui avec les premières données fournies par cet organisme que Vichy n'était pas si épargnée que cela par la pollution de l'air.
Notre 'performance' en matière de particules fines (PM 10) a dépassé, sur des pics, celle d'une ville comme Clermont-Ferrand l'hiver passé.

Lire la suite Un air chargé en particules

Vichy : quel avenir pour la politique déchets ?

[Intervention de François Skvor – Conseil municipal du 29 septembre 2017]

Monsieur le maire, mes cher-es collègues,

Sur le fond de ce dossier, j'ai un certain nombre d'interrogations quant à l'avenir de notre modèle de collecte et de traitement des déchets.

- Ma première interrogation porte sur l'espèce de jachère dans laquelle on laisse depuis quelques temps le délégataire faire ronronner sa délégation en tout cas en ce qui concerne les ambitions de réduction des déchets. Je n'oublie pas ici votre décision de supprimer les ambassadeurs du tri dont les conséquences se sont encore fait sentir en 2016 encore avec une baisse de 14% des volumes recyclés.

Lire la suite Vichy : quel avenir pour la politique déchets ?

Vichy Communauté : un projet incomplet

[Intervention de François Skvor – Conseil communautaire du 28 septembre 2017]

Monsieur le président, mes cher-es collègues,

Cela vient d’être dit, nous sommes sur une adaptation de notre projet d’agglomération. Sur le fond, il n’est donc pas nécessaire de refaire le débat que nous avons déjà eu en juin 2015.

A l’époque, j’avais souligné les aspects intéressants de ce document notamment du fait qu’il était traversé par un axe santé, nature, biodiversité, agriculture.

J’avais également regretté de ne pas voir cet axe-là équilibré par son pendant en matière de climat, d’énergie et donc d’économie.

Lire la suite Vichy Communauté : un projet incomplet

Pour une authentique politique touristique

[Intervention de François Skvor – Conseil municipal du 23 juin 2017]

Monsieur le maire, mes cher-es collègues,

Rendons d’abord à César ce qui appartient à César en notant que depuis 2 ans, l’amélioration sensible de la qualité de ce rapport d’activités nous facilite la tâche ; nous y voyons un tout petit peu plus clair, et sur les activités et sur l’évolution de la conjoncture de notre Office de Tourisme.

Les chiffres que vient de citer ma collègue ne sont bien évidemment que des données annuelles et conjoncturelles, nous en avons conscience. Cela étant, le texte du Rapport comme le choix des mots laissent entendre que nous faisons peut-être face à une situation structurelle. L’impact des attentats lui-même n’est pas invoqué comme raison forte de cette chute.

En 2015, on expliquait les bons résultats par le positionnement de Vichy sur des prestations intermédiaires et de proximité que des entreprises moyennes pouvaient se permettre. En 2016, on pose la question de la capacité vichyssoise face à la concurrence des grandes métropoles, voire même face à celle d’autres villes moyennes.

Lire la suite Pour une authentique politique touristique

En marche arrière sur les emprunts toxiques

[Intervention de François Skvor – Conseil municipal du 23 juin 2017]

Monsieur le maire, mes cher-es collègues,

Nous ne voterons pas cette décision modificative en cohérence avec notre vote sur le budget 2017.

Par ailleurs, je profite que nous parlions d’affaires budgétaires pour attirer notre attention sur l’une des récentes mesures prises par notre nouveau gouvernement.

Je veux parler du décret Darmanin en date du 2 juin dernier et portant sur les modalités de versement des aides du Fonds de soutien aux collectivités ayant désensibilisé leurs emprunts toxiques.

Ces versements étaient jusqu’à présent répartis « par fractions annuelles égales jusqu’en 2028 ».

Ils seront dorénavant effectués – je cite – « dans la limite des crédits annuels disponibles, jusqu’à une date qui ne peut être postérieure au 31 décembre 2028. »

C’est-à-dire que l’équilibre budgétaire que vous aviez pensé avoir trouvé via cette opération de désensibilisation se voit désormais suspendu au bon vouloir du pouvoir d’État.

C’est une décision prise à la dérobée, en pleine période électorale, c’est une décision scandaleuse.

Cela en dit long sur le respect que ce nouveau pouvoir nourrit à l’endroit des libertés et des collectivités locales. Cela en dit long également sur le risque que vous avez pris en acceptant cette procédure de désensibilisation des emprunts toxiques, aussi bien ici qu’à l’agglomération.

Agglomération : se mettre à la bonne échelle

[Intervention de François Skvor – Conseil communautaire du 22 juin 2017]

Monsieur le président, mes cher-es collègues,

Je voudrais engager le débat sur le PADD (Plan d’Aménagement et de Développement Durable) de Saint-Germain-des-Fossés, tant d’une part, il concerne une commune qui m’est chère, tant d’autre part, il est à mon avis révélateur de ce qui nous fait défaut en matière urbanistique dans cette agglomération.

L’impression générale que je retire de ce document est une impression de hors-sol : on a l’ensemble de mots et de schémas-valises attendus – densification, valeur paysagère, préservation des terres agricoles, trames vertes et bleues etc. – mais le tout ne prend pas, ne fait pas sens. Ce qui n’est pas une fatalité, puisque le PADD de Billy par exemple fait sens en s’appuyant sur l’identité forte de la commune et sur un projet clair.

A Saint-Germain, c’est évidemment beaucoup plus difficile, vu l’histoire et particulièrement l’histoire urbaine de la commune. Du coup, le cabinet s’est contenté de juxtaposer des concepts, plutôt que de nourrir une réflexion.

Lire la suite Agglomération : se mettre à la bonne échelle