Commerces : de l’urgence d’une politique

[Intervention de Christophe Pommeray, Conseil municipal du 23 juin 2017]

Monsieur le Maire, Mes chers collègues,

Je souhaite évoquer la subvention à l’Association pour la Promotion Commerciale et Touristique du Centre-Ville de Vichy. Lors de la dernière vague de subventions, le 16 décembre dernier, nous avons été plus loin qu’à l’habitude en s’abstenant puisque les documents prévus à l’article 6 de la convention et notamment «  le rapport de ses activités pour l’année écoulée » n’étaient pas adressés au conseil municipal. J’ai relu le compte-rendu du 16 décembre ; la réponse de la majorité sur ce point est on ne peut plus floue puisqu’on nous y dit trois choses :

1) d’abord que, je cite, « rares sont les villes de la taille de Vichy qui octroient une telle somme à une association pour ses actions de promotion » — on ne le nie pas mais on aimerait savoir à quoi ça sert ; c’était l’objectif de la question.

2) ensuite, je cite de nouveau, que « de nombreux reportages sur France 3 notamment relatent et vantent l’attractivité commerciale de Vichy ». Pourquoi pas mais la question n’est pas une question de communication sur l’attractivité, mais l’attractivité elle-même. J’ai entendu récemment monsieur Maquin, qui avait fait cette réponse à l’époque, indiquer que montrer, c’était facile mais que l’important c’était de démontrer… Nous sommes exactement dans cette demande.

3)  Enfin, notre analyse sur la vacance commerciale, la baisse de fréquentation est confirmée mais dans le même temps, on nous explique que cette subvention est baissée pour des raisons — je cite encore — « d’adaptation à ses besoins ».

Je résume donc ce dossier : on demande au conseil d’octroyer cette fois une subvention en hausse — je rappelle la séquence : 45.000 euros il y a deux ans, 25.000 euros l’an dernier; 35.000 euros cette année.

J’en déduis que les besoins sont en hausse mais que manifestement, on ne peut pas y faire grand-chose puisque la ville souffre — je cite encore — « du vieillissement des exploitants, des loyers inadaptés et de la concurrence du e-commerce ». Et au bout, les conseillers municipaux ne savent pas ce que fait cette association, ni même si le rapport de l’article 6 existe…

Et au bout surtout, nous avons une activité commerciale qui continue de souffrir et des décisions publiques ou qui sont prises à l’envers ou qui ne sont pas prises ; je vais en citer trois.

– en premier lieu, il est une cause parfaitement identifiée de cette vacance commerciale de centre-ville, qui est la crise de surproduction de surfaces de vente. Autrement dit, on ne peut pas prétendre soutenir le commerce de proximité, le commerce de centre-ville et continuer d’ouvrir grand la possibilité de développement des grandes surfaces y compris se rapprochant du centre-ville comme elles souhaitent le faire aujourd’hui.

– deuxièmement, la performance moyenne des magasins mesurée par le rapport chiffre d’affaires/m2 : -1 % par an, alors que les coûts d’occupation s’accroissent de + 3 %. La loi a donné aux collectivités des prérogatives en matière d’urbanisme commercial et il faut les utiliser.

– Troisième point, les centre-villes dont le taux de vacance est resté inférieur à 5 % depuis les années 2000, se recrutent parmi les villes tirant la part la plus élevée de leurs revenus, d’activités productives. Dans ce contexte, la puissance publique devrait être dans l’investissement productif ; et dans le contexte de tension des finances publiques il vaut mieux mobiliser de l’argent public pour installer ou conforter des activités économiques. Ce n’est pas le choix qui est fait.

Donc je vous demande, une nouvelle fois et à regrets, de démembrer cette délibération de manière à ce qu’une nouvelle fois et à regrets, nous nous abstenions sur cette subvention.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s