Vichy : trois propositions pour un budget d’avenir

[Intervention de François Skvor – Conseil municipal du 7 avril 2017]

Monsieur le maire, mes cher-es collègues,

Je compléterai les propos de mon collègue en faisant plusieurs propositions. Mais avant cela, une remarque.

Mon collègue vient de dire, sur le fond, une chose essentielle. J’y reviens parce qu’elle me paraît fondamentale : nous ne vivons pas qu’une crise conjoncturelle de réduction drastique des dotations ; nous connaissons une mutation profonde de ce que sont nos territoires.

Les basculements historiques sont toujours liés aux territoires et à l’approche que les hommes ont de leur territoire, ce qui nourrit des angoisses, des inquiétudes et la montée des discours populistes.

Nous avons donc la responsabilité d’avoir un débat sur le fond, un débat politique qui donne du sens en éclairant les approches respectives que nous avons de notre territoire (c’est d’ailleurs ce que nous demandions lors du DOB). Lire la suite Vichy : trois propositions pour un budget d’avenir

Budget 2017, le parti pris du « sac de ciment »

[Intervention de Christophe Pommeray, Conseil municipal du 7 avril 2017]

Monsieur le Maire,

Mes cher-es collègues,

Une fois n’est pas coutume, je vais commencer cette intervention par une forme de satisfecit.

Depuis plusieurs budgets, je suis revenu plus ou moins intensément sur ce que j’avais appelé les cagnottes, c’est-à-dire les endroits dans le budget où l’on mobilisait des sommes budgétaires en sachant pertinemment qu’elle ne seraient pas dépensées. Elles étaient parfois destinées à équilibrer le 012, la masse salariale en fin d’exercice mais elles ont surtout servi à deux choses : engager des décisions modificatives relatives aux emprunts toxiques qui, comme chacun sait, pré-existaient à leur existence officielle et à absorber d’autres décisions financières ou de fonctionnement qui n’apparaissaient pas dans le budget initial. Je dois dire, ainsi que l’a excellemment souligné François Skvor lors du débat d’orientation budgétaire que vous avez — vous monsieur le Maire, l’adjoint aux finances ou l’administration — rompu avec cet artifice et renoué avec une forme de sincérité budgétaire et je crois que cet effort mérite d’être souligné.

Lire la suite Budget 2017, le parti pris du « sac de ciment »

De l’usine à gaz que devient chez nous l’urbanisme

[Intervention de Christophe Pommeray, Conseil municipal du 7 avril 2017]

Monsieur le Maire,

Mes cher-ess collègues,

Une légende urbaine identifie la pédagogie à l’art de la répétition. C’est naturellement faux. Ce n’est pas en répétant la même chose, même plus fort ; que l’on parvient à la faire comprendre, c’est en l’expliquant à nouveau mais autrement. Mais j’avoue mon échec sur cette question : depuis 2014, j’ai pris le sujet dans tous les sens, sans succès il faut bien le dire puisque ma meilleure performance a été d’entendre à plusieurs reprises l’exécutif, ici et à VVA, me dire que j’avais sans doute raison mais qu’on continuerait à faire comme prévu… C’est ce que j’appelle maintenant et depuis la dernière séance du conseil, la jurisprudence Commando Kieffer. Lire la suite De l’usine à gaz que devient chez nous l’urbanisme

Méthanisons, oui mais malin

[Intervention de François Skvor – Conseil communautaire du 30 mars 2017]

Monsieur le président, mes cher-es collègues,

Cette délibération est une bonne nouvelle à plusieurs titres :

1- Un projet utile et en principe écologiquement / économiquement vertueux, attendu depuis longtemps et qui risque enfin de trouver un débouché concret.

2- Un projet de partenariat public – privé (pour le public :notre participation + celle du Fonds régional OSER) où nous trouvons le levier du privé tout en préservant l’intérêt général du territoire sur ce bien commun qu’est l’énergie.

3- C’est également la confirmation qu’une politique énergétique est peu à peu en train d’émerger sur notre territoire : avec le développement de l’éolien, du photovoltaïque, et maintenant du biogaz, demain de l’hydroélectrique, sans parler de COCON et de l’exploitation du gisement d’économies d’énergie, nous avons cette année le plus gros budget Développement Durable (DD) jamais voté depuis la création de la mission DD en 2009.

C’est le résultat de plusieurs choses : de la Loi de Transition Energétique, du programme TEPCV ; mais aussi de cette nouvelle vice-présidence que vous avez créée en 2014 et confiée à M. Aurambout et du travail des services.

Lire la suite Méthanisons, oui mais malin

Orientations budgétaires : besoin de sens

[Intervention de François Skvor – Conseil municipal du 17 mars 2017]

Monsieur le maire, mes cher-es collègues,

Ce débat est toujours l'exercice un peu formel et obligé dans lequel on ne fait pas toujours le partage très net entre les orientations proprement dites et les réalisations budgétaires. D’autant que dans la forme du débat vichyssois, nous n’avons toujours que très peu d’orientations politiques explicites.

En tout cas aujourd’hui, en vue du débat budgétaire d'avril, je voudrais faire quelques remarques de contexte :

1- Poids de la sortie de l'emprunt toxique : c’est la sortie de cet emprunt qui, malgré l'aide de l’État, détermine le gonflement soudain de notre endettement global et la contraction de notre épargne nette. Et qui induit le choix du pilotage que vous nous proposez dans les années à venir pour absorber ce choc.

Lire la suite Orientations budgétaires : besoin de sens

Plans d’urbanisme : le grand bazar intercommunal

[Intervention de François Skvor – Conseil municipal du 17 mars 2017]

Monsieur le maire, mes cher-es collègues,

Nous n'allons pas refaire le débat sur le PLUI (Plan Local d'Urbanisme Intercommunal), nous en avons déjà largement débattu.
Notons tout de même que nous sommes là face à un bazar et un gâchis sans nom.
Gâchis démocratique parce que ce débat-là, l'urbanisme, le grand débat structurant de nos territoires, le débat politique et démocratique par excellence, mérite mieux que cette confusion-là.
Gâchis financier, parce que si certaines communes s'aperçoivent aujourd'hui qu'elles devront payer, une fois pour la rédaction ou la révision de leur PLU, et une autre fois pour le PLUI, à l'horizon 2022, il semble que ce soit trop tard pour arrêter la machine à dépenser.

Lire la suite Plans d’urbanisme : le grand bazar intercommunal

Vichy Ensemble

Nouveaux temps, nouvel élan, nous avons décidé d’unir nos deux groupes au sein du conseil municipal ; nous n’en formons désormais plus qu’un seul, Vichy Ensemble.

Surmonter des divisions, souvent artificielles et stériles, pour se projeter vers un avenir ouvert à toutes les différences et sensibilités de gauche, cela était et reste une nécessité. Nous prenons nos responsabilités.

Concrétisation officielle d’une coopération et d’un travail commun conduit depuis des mois, la naissance de ce groupe unique scelle aussi une volonté commune :

  • celle d’incarner l’opposition claire et constructive que requiert le débat démocratique à Vichy ;

  • celle de bâtir et proposer une alternative solide aux orientations de la majorité municipale alors que notre ville entre dans une phase importante de basculement, tant au niveau des hommes que des institutions ;

  • celle, enfin, d’esquisser le chemin de ce que devra être demain l’union des forces de gauche autour d’un projet de territoire partagé, capable d’apporter des réponses justes et durables aux défis de notre territoire.

Marie-Martine Michaudel, Christophe Pommeray, Marianne Malarmey, Isabelle Réchard, François Skvor